Texte en français  
JULIUS BALTAZAR
(1949)

Peintre, graveur né à Paris, encore adolescent et apprenti joaillier, il rencontre Salvador Dali qui le prend immédiatement sous son aile, le couronnant d'un nom d'artiste (Baltazar pour le roi mage, Julius en référence à César) et l'introduit dans les cercles littéraires et artistiques. Son ami Pierre Dmitrienko le présente à l'éditeur Georges Visat qui lui apprend les techniques de la tailledouce. Il développe cet art, rehaussée de lumineux effets aquarellés, qu'il met au service de ses nombreux amis poètes et écrivains : Michel Butor, Guillevic, Fernando Arrabal, Michel Déon, Kenneth White. II y rencontre Alain Piroir qui par la suite deviendra son taille-doucier. En 1975, il publie son premier ouvrage de bibliophilie, édité par Georges Visat. C'est également à cette époque qu'il rencontre Michel Butor, avec qui il débute une intense collaboration. Très vite, sa peinture s'oriente vers l'abstraction. Par ses compositions fougueuses, aux couleurs insolites, il crée un univers fantastique d'une grande richesse graphique. Il vit et travaille à Paris et en Corse. Ses œuvres sont présentes dans d'importantes collections privées et publiques.

oeuvres graphiques  (4)

oeuvres uniques  (16)